Chargement en cours
Vous êtes ici : Accueil » Présentation » L'ISNAR-IMG

L'ISNAR-IMG

Isnar IMG logo.JPG

En 1997, les résidents veulent s’opposer à la convention médicale et aux ordonnances Juppé qui reforment l’hôpital public et privé. Mais aucune structure nationale n'existe qui puisse leur permettre de défendre leurs revendications.

Sept villes (Angers, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Paris, Saint Etienne et Tours) se réunissent et fondent l’ISNAR (Inter Syndicale Nationale Autonome des Résidents) qui s’installe à Paris, où est organisé le premier Conseil d’Administration.

Le premier chantier de l’ISNAR est la mise en place concrète du stage chez le praticien. Fin 1997, 11 villes sont adhérentes.

En 1998, l’ISNAR obtient une rémunération des gardes et astreintes, appliqués à tous les internes et résidents. Fin 1998, 16 villes sont adhérentes.

En 1999, l’ISNAR commence à travailler sur la notion de Sixième Semestre et participe activement à la réforme du concours de l’Internat. Fin 1999, l’ISNAR est reconnue officiellement représentative de l’ensemble des résidents français.

En 2000, C’est l’année du premier Congrès, à Vichy. Les discussions sur la mise en place du repos de sécurité débutent, ainsi que celles sur le DES de Médecine Générale et sa maquette.

Fin 2001, un mouvement de grève sans précédent réunit les internes et les résidents : il s’agit d’obtenir des conditions acceptables de mise en place du repos de sécurité. L’arrêté paraît au Journal Officiel en septembre 2002.

En 2004, La Médecine Générale devient officiellement, en début d’année, une spécialité, mais il reste à définir le contenu du DES. L’ISNAR fédère désormais plus de 3 000 adhérents et 24 structures locales. Elle change de nom et devient l’ISNAR-IMG (Inter Syndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale).

En 2006, Un mouvement national est également entamé, accompagnant une action de fond, sur la mise en place de la Filière Universitaire de Médecine Générale.

En 2007, sont nommés les premiers Chefs de Cliniques Universitaires de Médecine Générale.

En 2009, c'est la création des Agences Régionales de Santé, du Guichet unique et des Schéma Régionaux d'Organisation des Soins ambulatoire permettant une cartographie précise des besoins de santé des régions. En ce qui concerne nos droits, ce sont de nombreuses propositions sur notre statut qui pourraient trouver une traduction législative avec des avancées notamment pour les internes enceintes, handicapés, chargés de famille. Sans oublier bien sûr le travail pour améliorer nos conditions d’exercice.

En 2010, la nouvelle maquette de médecine générale se rapproche d’une maquette réellement professionnalisante avec l’ouverture des stages gynécologie/pédiatrie et du stage libre à l’ambulatoire.

Par ailleurs, les conditions d’attribution de l’année recherche se modifient en supprimant la notion de classement aux ECN dans les critères d’attribution pour valoriser le projet professionnel de l’interne.

2014-2015 est évidemment marquée par le projet Loi-Santé, la réforme du temps de travail des internes et la réforme du 3ème impliqués et en discussion avec l’équipe de Mme la Ministre Marisol TOURAINE.

Fonctionnement :

L’ISNAR-IMG est constituée :

- Du Conseil d’Administration qui est l’organe décisionnel. Il est composé de 2 administrateurs par structure locale qui permettent de faire remonter les problématiques locales et définir la ligne politique de l’ISNAR-IMG. Le Conseil d’Administration se réuni 4 fois par an et également de manière extraordinaire en cas de besoin.

-Du Bureau National qui est l’organe exécutif. Il est composé d’une délégation permanente de 7 membres et de 10 chargés de mission. Il est chargé de défendre la ligne politique de l’ISNAR-IMG au niveau national et répond également aux demandes d’informations des administrateurs et des internes de médecine générale. Le Bureau National se réunit toutes les 4 à 6 semaines et travaille continuellement à distance.

Le SARRA-IMG est une des structures locales qui composent le Conseil d’Administration. Il est donc important que votre avis nous soit transmis pour que nous puissions le faire remonter et le défendre au mieux !

Utile

  • Mentions légales
  • Plan du site
  • Création par Saezam.net